Les albums de Séraphin

Séraphin travaille dans le métro comme poinçonneur de tickets (un monde déjà bien lointain… !). Il s’ennuie, lui qui rêve de nature et de liberté. Le soir il retrouve son ami Plume,  un jeune garçon espiègle d’une dizaine d’années qui héberge dans son « pull-tiroir » son inséparable compagnon, un hamster nommé Hercule.

Le jour où il hérite d’une maison à la campagne sa vie va changer. Bricoleur génial, doué d’une imagination débordante, il va réaliser ses rêves les plus fous et transformer cette ruine en une maison extraordinaire. Mais son chef-d’œuvre à peine achevé Séraphin est confronté aux dures réalités du monde moderne et devra sans cesse lutter contre les promoteurs, la bureaucratie et les règles imposées par la civilisation.

Original volé

Volume 1 - Le merveilleux chef-d'oeuvre de Séraphin - et son inventivité débordante

Original volé

Original volé

Volume 2 - Séraphin contre Séraphinune satire amusante sur la publicité

Volume 3 - Défense de lire Séraphinune lutte contre la bureaucratie paperassière

Original volé

L’aventure Séraphin…

 

En 1967 il existait deux écoles dans le domaine du livre pour enfants : des histoires et des dessins plutôt mièvres et moralisants ou, à l’opposé, une école de la « révélation graphique », ce courant d’avant-garde étant plus destiné à un public adulte. Ni l’une ni l’autre ne me satisfaisaient. Porté par le succès de Chouchou j’avais envie de créer du nouveau sans tenir compte de la censure ou des critiques (mon style était considéré trop populaire…). Sans contrainte, et malgré les mises en garde de mon éditeur qui me prédisait un échec cuisant, j’ai pris le risque de créer mon premier Séraphin au gré de ma fantaisie.

Le succès a été immédiat et, 50 ans après, Le merveilleux chef-d’œuvre de Séraphin est toujours en vente dans plusieurs pays et considéré par certains comme un best-seller.

 

Quelques précisions…

Je suis l’unique créateur de l’histoire et des illustrations du premier volume, mais les textes originaux, trop longs, ont été remaniés par Alain Grée. Les deuxième et troisième volumes des Séraphin ont été réalisés en collaborations pour les textes avec Alain Grée.

 

Je dois malheureusement indiquer que quelques grands dessins des 3 albums (et pas les moindre !) m’ont été volés chez l’éditeur… Je les signale pour ceux qui sont reproduits ci-dessus.

En plus, il n'y avait à l’époque aucun respect pour l’œuvre des créateurs : pour faciliter le travail de l’imprimeur de nombreuses illustrations ont été cisaillées au ras des dessins… Un énorme gâchis !

 

Petit aperçu de critiques...

  • Dans Le papetier Libraire de décembre 1967 :

« Il est remarquable qu’un auteur de livres pour enfants ait pensé à traduire en images et en paroles les préoccupations des sociologues et des urbanistes ».

  • Christiane Clerc dans Images à la page (Gallimard, 1984, page 46) :

« La création n’est pas toujours incompatible avec une grande diffusion. Philippe Fix le prouve en popularisant Séraphin et ses machines folles au Deux Coqs d’Or. Son humour anarchisant, ses techniques proches de la B.D, son goût du détail ont créé une petite révolution dans l’album en 1967. »

  • En Allemagne, dans le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (24 avril 2006) Tilman Spreckelsen écrit un grand article sur 2 colonnes et indique notamment que « …. dès la sortie du livre, Séraphin est devenu rapidement un des livres préférés des enfants. »

  • En Suisse, Adreas Thiel, critique dans Schweizer Illustrierte (Zürich, 18 juin 2009) écrit « … Das beste aller Kinderbücher » : « …le meilleur de tous les livres pour enfants. »

  • Peter Stamm, écrivain, intitule son article sur Séraphin dans le Das Magazin (Zürich du 22 janvier 2011) « Ein Buch fürs Leben » : « Un livre pour la vie ».

© 2018 - Philippe Fix

Les œuvres présentées sur ce site sont protégées par le code de la propriété littéraire et artistique (loi du 11 mars 1957).